Spéciale nuit Bob Marley : Les k-seurs célèbrent la légende du reggae

Spéciale nuit Bob Marley : Les k-seurs célèbrent la légende du reggae

1
PARTAGER

L’université d’Abomey-Calavi a une fois encore vibré au son des mélodies reggae ce mercredi 11 mai. C’est l’œuvre de l’orchestre de l’Ensemble artistique et culturel des étudiants(Eace), les k-seurs qui, comme à leur habitude depuis des années, revisitent le riche et varié répertoire de la légende Bob Marley. C’est dans le cadre de la commémoration du 35ème anniversaire de son décès. L’ambiance était celle des grands jours et nul ne voulait se faire compter l’évènement. Les terrains du handball, volleyball et celui du basketball sont devenus, pour la circonstance, une véritable boite de nuit en plein air ou mélomanes et vendeurs se confondent. Les férus du mouvement rastafari, venus de tous les horizons, criaient de joie à chaque fois que l’orchestre entonnait un morceau fétiche du jamaïcain, devenu une légende du reggae depuis sa mort.  Ils reprenaient même certains morceaux en liesse mais surtout le titre occulte « no woman no cry ». L’édition de cette année a été couplée avec la campagne « 11 mai sans tabac » un peu plus tôt en journée. Ce  qui a d’ailleurs porté ses fruits car l’ambiance était tout autre comparativement aux années antérieures. Les k-seurs viennent une fois encore d’honorer le rendez-vous de tous les ans avec leurs fans, sortis nombreux pour vivre ces intenses moments de bonheur. Cet évènement est classé parmi les évènements majeurs chaque 11 mai au Bénin. Ce qui explique l’impressionnante affluence qu’il draine. « Depuis cinq (05) ans, je n’ai jamais manqué ce rendez-vous. Je quitte Porto-Novo chaque année pour ça », déclare Lambert, un des spectateurs. La fête s’est poursuivie jusqu’au petit matin avec la participation d’autres reggae man béninois.

Codjo Donatien SODEGLA (Stag.)

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE