Reconnaissance de mérite : Anna Tèko suscite l’attention, une distinction honorifique s’impose

Reconnaissance de mérite : Anna Tèko suscite l’attention, une distinction honorifique s’impose

0
PARTAGER

Il est temps de la décorer. L’artiste chanteuse, Anna Tèko, a célébré ses trente ans de vie scénique, il y a peu. Mais cette commémoration semble passer inaperçue au nez et à la barbe du pouvoir central, précisément des autorités en charge de la culture béninoise. Pourtant, le chantre de l’éternel porte en elle des grains de talents qui aiguisent appétit et attention. D’abord, elle est l’une des rares chanteuses béninoises qui ne versent pas dans l’extravagance, ni au plan vestimentaire, corporel et vocal. Empreinte d’une simplicité frappante et fascinante, Anna communique aussi cette valeur à ses œuvres musicales. En dehors du fait qu’elle possède les astuces pour convaincre le public dans ses louanges à Dieu, l’artiste crée également l’émotion, lorsqu’il s’agit de chanter la paix et l’amour pour la patrie. Ces deux derniers morceaux qui tournent en boucle sur les chaînes de télévision en sont la preuve. Le morceau réalisé en collaboration avec la grande voix du septentrion, Kalamoulaï, draine qualité et professionnalisme dans tous les compartiments. Le message de paix et d’amour passé en plusieurs langues revêt sagesse et intelligence. Quant aux images, elles sont toutes expressives et recouvrent une qualité appréciable. Et connaissant les deux voix qui s’identifient à travers la chanson, de la position d’observateur, on peut bien se convaincre de ce qu’une distinction honorifique à l’endroit d’Anna Tèko ne sera que justice. Dans l’autre morceau de la chanteuse où le refrain invoque la denrée précieuse de la vie humaine « Fifa, Fifa », qui traduit en langue fongbé ‘’La paix’’, seules, les images disent déjà tout au téléspectateur. Mais à cela s’ajoute l’émouvante voix de l’artiste qui fait planer l’auditeur du morceau. La respectable chanteuse, Madou, n’a pas fait assez dans ce pays pour mériter une voiture au nom d’un morceau composé pour la paix.

T.G.

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE