Accueil Culture

Projection de film ‘’Mille et une vie au Bénin’’ : Okpara Culture édifie davantage ses cinéphiles

0
PARTAGER

La trame diffusée samedi 24 juin dernier à la termitière de culture est sous-titrée ‘’Fausse accusation’’. Elle retrace l’histoire d’une contrée où l’injustice des personnes malveillantes possédant le pouvoir de la mort règne en maitre. Il s’agit des sorciers qui, pour une dispute ou pour une autre banalité, accusent à tort leur vis-à-vis et lui appliquent la loi du monde de l’enfer. Dans un village est née une jeune fille du nom de Gbêkpon. Faute de moyen, elle est placée chez sa tante maternelle qui a pris soin d’elle jusqu’à l’âge de raison. De temps à autre, sa génitrice passe la voir et salue ses tuteurs. Mais il se fait que le mari de sa tante est un sorcier. Et il devrait donner quelqu’un à bouffer dans son cercle et la seule personne disponible chez lui c’est Gbèkpon qui, à chaque passage de sa mère, n’offre de cadeau qu’à ses enfants et oublie souvent les tuteurs. À son dernier passage, c’est un pagne plus une somme de mille francs qu’elle a apportés à son enfant. Ce qui a provoqué une vive réaction au niveau du tuteur de son enfant  qui cherchait d’alibi pour la livrer à son cercle. Ce qui a été fait. Puis de prière de délivrance en prière de délivrance  ‘’Gbêkpon’’, malade depuis plusieurs jours, a recouvré sa santé pour le grand bonheur de ses parents.

Teddy GANDIGBE


Source : Matin Libre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here