Projection cinématographique au centre ‘’Okpara culture’’ : Une initiative qui draine la...

Projection cinématographique au centre ‘’Okpara culture’’ : Une initiative qui draine la jeunesse vers la culture

1
PARTAGER

L’espace de création, de diffusion et de la promotion  culturelle dénommée ‘’Okpara culture’’ adopte depuis peu l’une des meilleures formules d’attraction des jeunes vers la chose culturelle. Tous les samedis dans l’après-midi précisément à partir de 19 h  la responsable du centre Finesse Tonadji et son équipe, composée de Boby Wadjèto et bien d’autres,  regroupent enfants et adolescents autour de la projection cinématographique ou des bandes dessinées. Pour le compte du week end dernier, c’est la bande dessiné ‘’Kirikou’’ qui a drainé dans la cour du centre, les riverains du quartier Zogbohouè (Cotonou).
Il s’agit d’une projection dont l’objet d’attraction n’est rien d’autre que le génie du petit acteur principal de la bande dessinée, ‘’Kirikou’’. Un personnage qui s’impose  par sa minuscule taille, impressionne par ses idées et provoque rire et curiosité par ses faits et gestes. Un « bout d’homme » qui se découvre des talents en tout. Les enfants qui ont effectué le déplacement d’Okpara Culture ont pris du plaisir à vivre tout le spectacle pendant une heure avec à la clé des éclats de rire et des acclamations en signe de satisfaction. Il faut souligner qu’à travers cette projection les participants à la soirée ont beaucoup appris. Du conte à la légende de Soudjiata Keita ou l’épopée Mandingue en passant par les proverbes, sagesses et dictons africains, les enfants n’ont visiblement rien regretté du déplacement d’Okpara Culture. A la fin de la projection un moniteur, Boby Wadjèto, leur a été affecté pour des échanges fructueux autour de ce qu’ils venaient de voir, puis chacun s’en est sorti avec quelques leçons de vie.   

Teddy GANDIGBE


Matin Libre

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE