Programme « Empathetic Eyes » de Kulturforum Süd-Nord : Des œuvres d’art...

Programme « Empathetic Eyes » de Kulturforum Süd-Nord : Des œuvres d’art photographiques de 36 adolescents à découvrir à l’Ifb

0
PARTAGER

Des dizaines de photos imprimées sur des bâches de 36 adolescents béninois très expressives sont exposées dans des formats très visibles à l’Institut Français de Cotonou depuis le samedi dernier. Cette exposition photographique qui porte sur le thème « Les violences faites aux femmes-paroles aux jeunes à travers la photographie» s’inscrit dans le cadre du Programme « Empathetic Eyes ». En effet, en novembre 2015, l’Association Kulturforum Süd-Nord de Stephan Köhler avait lancé un stage de formation à l’intention des jeunes et adolescents. Cette formation qui a duré quelques jours a été assurée en grande partie par deux photographes professionnelles sud africaines Zanele Muholi et Lindeka Quampi. Pour le suivi de ces trente six adolescents de Cotonou Porto Novo et de Dangbo , les initiateurs ont pensé à une formation continue .

Après donc, le séjour de Zanele Muholi et Lindeka Quampi , deux modérateurs aussi des photographes d’art ont été commis par l’Association pour rencontrer ces photographes en herbe une fois par semaine pour télécharger les photos, les mettre sur un groupe facebook qui s’appelle « Paroles aux jeunes à travers la photographie » afin d’échanger autour. Aussi, ces adolescents ont-ils, eu à effectuer des visites pédagogiques, à acquérir des notions et à échanger autour des expositions de photographie comme celle de l’Ambassade du Japon à Cotonou le samedi 19 mars 2016. Cette sortie leur a permis de savoir comment sélectionner des photos et monter une exposition d’art photographique. La présente exposition de l’Institut français de Cotonou est l’apothéose de cette formation continue qui a donc duré des mois. Les œuvres présentées dans le cadre de la présente exposition sont des photos d’art thématiques. Elles mettent en scènes de situations choquantes, que les jeunes photographes ont observées autour d’eux.

L’autre partie des photos exposées montre le dynamisme de la communauté des jeunes participant à l’atelier, et leur vision d’une société qui peut s’améliorer en identifiant ses mauvaises pratiques et en s’attelant à s’en débarrasser. A travers l’exposition, ces jeunes adolescents présentent également des photos de protestation personnelle. Ils utilisent ce canal pour sensibiliser toutes les personnes qui visiteront la présente exposition qui, à ne plus accepter, pour eux et pour les autres, des menaces physiques et psychologiques, ainsi que des maltraitances envers les mineurs.

Des œuvres appréciées

Le vernissage qui a signé l’inauguration de cette exposition le samedi 09 avril 2016 a connu la présence des représentants de plusieurs Ong et des structures intervenant sur les questions liées à l’Enfant et aux violences faites aux filles et aux femmes au Bénin. A l’instar de l’Ambassadeur des Pays Bas près le Bénin, M. Harry Van Dijk , tous les représentants des Ong présentes ont salué l’initiative et ont apprécié la qualité des photos exposées. Ces Ong ont promis utiliser les images pour leur campagne de sensibilisation. L’initiateur et le Directeur du Programme M. Stephan Köhler, revenant sur les objectifs du Programme a indiqué que. Le but de l’exposition est d’encourager ces jeunes à exprimer visuellement des situations indescriptibles dues aux violences de personnes envers d’autres et à la souffrance, l’angoisse, l’endommagement d’une âme, causé par l’agression incompréhensible envers des filles et des garçons.

Avant de remercier les animatrices Zanele Muholi et Lindeka Quampi pour avoir partagé leur expertise en activisme visuel avec les stagiaires, a témoigné la gratitude de l’Association à l’ABMS, et à WALO pour avoir su opérationnaliser ce projet avec l’association. Son mot de remerciement est également allé vers l’Institut Français de Cotonou, pour la mise à disposition de son espace et à Georges Adéagbo le Président de L’Association Kulturforum Nord-sud Bénin pour son intérêt et sa disponibilité.

Par ailleurs, M. Köhler a remercié l’Ambassade des Pays-Bas près le Bénin, l’Ambassade de l’Afrique du Sud, et l’Ambassade d’Allemagne près le Bénin, la Fondation Prince Claus et la Fondation Doen à Amsterdam. Pour lui, sans ces partenaires, ce projet n’aurait jamais été possible. Rappelons que la coordinatrice du programme est Christiane Chabi Kao. L’organisateur est Kulturforum Süd-Nord. Le stage de formation prend fin en juin 2016, la cérémonie de clôture sera rehaussée par les formatrices Zanele Muholi et Lindeka Quampi.

Victorin Fassinou

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE