Profil de Florent Eustache Hessou : Une polyvalence dans le talent, un...

Profil de Florent Eustache Hessou : Une polyvalence dans le talent, un génie à fleur de peau

1
PARTAGER

(Son autre nom, l’usine des méga stars du Bénin)
Au Bénin il est suffisamment  connu aussi bien dans son métier que dans le monde culturel et artistique. Celui qu’il convient aujourd’hui d’appeler le fabriquant des stars béninoises est journaliste de profession. Florent Eustache Hessou, ce nom à l’oreille des artistes béninois, toute catégorie confondue, retentit à la fois comme le messie et la vitrine du succès. A proprement parler, il est l’autre lubrifiant antirouille de la machine culturelle béninoise.

« C’est un homme qui surprend par sa capacité d’innover et de créer. Il est tout sauf un paresseux », témoigne le talentueux comédien béninois Eloge Béo Aguiar alias ‘’Masta Cool’’. Et ces propos se vérifient à mille égards. En tant que journaliste animateur, lourd de sa vingtaine d’année d’expérience sur les écrans de la télévision nationale, Florent Eustache Hessou est producteur de nombre d’émissions révélatrices parmi lesquelles : ‘’Ayessi Dominical’’. Une émission télévisée qui donnait la chance à l’éclosion des talents embryonnaires dans l’arène du théâtre béninois. Celle-ci a fait observer l’ascension et la propension d’une cohorte d’artistes comédiens et compagnies d’artistes qui aujourd’hui sont, sans l’ombre d’aucun doute, les meilleurs comédiens pour le public béninois. Même si les avis sont diversifiés. Grâce à ‘’Ayessi Dominical’’ le public béninois déguste les délices de la comédie populaire avec les acteurs Simplice Béhanzin alias ‘’Pipi Wobaho’’, Pierre Zinko dit ‘’Eléphant mouillé’’, Alexandre Attindoko dit ‘’Alèmèdjè’’ et bien d’autres.   Par ailleurs, Florent Eustache Hessoua séduit les téléspectateurs de son pays à travers ‘’Téléfestival’’ et plus récemment ‘’Culture Matin’’ qui a eu, en laps de temps, une considérable audience. « On ne se voit presque pas. Mais ce qui m’impressionne chez lui est que tout ce qu’on a décidé de faire ensemble a prospéré », mentionne l’ambassadrice du Vlisco Chantal Tchiakpè alias ‘’Chacha T’’,  pour mettre un accent particulier sur la force d’implication de l’homme dans l’aboutissement des projets.

Un moulin à idées…

Chaque seconde constitue pour le promoteur de l’Ecole supérieur des métiers d’arts et de la culture (Esmac-Hwendo) un creuset d’inspiration. Florent Eustache Hessou, en matière de création d’idée, fonctionne à une vitesse de croisière. Il n’y a pas ce jour où ne germe une idée de lui. Et c’est d’ailleurs pour contenir son océan d’inspiration qu’il a érigé l’Esmac-Hwendo. Aujourd’hui, il a à sa charge une multitude d’étudiants en art et culture qui évoluent, les uns dans le monde professionnel, les autres en coopérative puis une catégorie dans les recherches. « J’ai mis en place une école de créateurs d’idée », souligne le responsable de l’espace Ori culture en vue d’indiquer sa vision d’étendre ses tentacules de création au-delà des limites du Bénin. Et c’est déjà une réalité. Florent Eustache Hessou  s’est brillamment illustré en octobre 2013 par sa participation au Mans en France à la 36ème édition du Salon de la 25ème heure du livre. Reconnu dans l’ordre des chevaliers  de mérite du Bénin(Chevalier de l’Ordre National du Bénin, le 13 février 2004), l’animateur de l’émission Culture Matin a déjà fait ses preuves à l’international en tant que Directeur de l’Ensemble Artistique National et promoteur d’artistes. Ainsi, à son palmarès plusieurs trophées et médailles d’or tutoient son nom. Entre autres : Le Trophée Bénin Golden Award 2010 Prix média presse : Meilleur article de réflexion culturelle, le Trophée CTTT, le Trophée JCI (TOYP 2006, meilleur accomplissement culturel),  le Trophée Agence Bénin Culture (Meilleur homme de Culture), le Trophée HOKAN (Meilleur homme de culture 2006), pour ne citer que ceux-là. «Je me rappelle l’avoir rencontré à son retour de ‘’Cesti’’ de Dakar en 98. Nous avions eu une chaude discussion. Il me disait (tu sais nous devons nous pacifier et faire les choses ensemble.Si nous ratons la corde la génération à venir ne nous pardonnera pas) », se souvient le Directeur du Festival international de théâtre du Bénin (Fitheb), Erick-Hector Hounkpè,  pour montrer l’agilité et la générosité de l’homme à vouloir toujours laisser quelque chose pour la postérité. Et pour sa postérité à l’Office de télévision et radiodiffusion du Bénin (Ortb), Florent Eustache Hessou est en train de laisser l’exemple. Puisqu’il est sorti major de sa promotion du Centre d’étude des sciences techniques de l’information ‘’Cesti’’ de Dakar, son entrée à l’Ortb n’engendre que d’influence positive à travers ses émissions.

Le touche-à-tout…

Voilà le type d’homme dont le génie se refuse tout embrigadement et camisole. Dans le paysage béninois de la création, Florent Eustache Hessou, en dépit de toutes les casquettes qu’on lui connait, est également écrivain-artiste. Fort de ses nombreuses publications dont : Côté cœur (2007, Editions Ori), Première Dame (2004, Editions Ndze), Mémoire d’Ecran (1996, Editions Flamboyant), La salubrité du sang (1998, 1er Prix du Théâtre vivant) et autres,  l’ancien Directeur de l’Ecole Secondaire des Métiers d’Arts Hermann GMEINER (ESMA) du village d’Enfants SOS d’Abomey-Calavi est aussi artiste slameur. Plus qu’une coiffe, Florent Eustache Hessou est l’épigraphe sacré de la culture béninoise.

Teddy GANDIGBE


Matin Libre

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE