Pour avoir demandé la suppression de la fête du vodoun : Dagbo...

Pour avoir demandé la suppression de la fête du vodoun : Dagbo Hounon menace l’artiste John Migan de mort

24
PARTAGER

La cohabitation pacifique entre différents ordres religieux dans notre pays et notamment entre le christianisme et les religions endogènes est quelque peu perturbée par une requête demandant aux autorités du pays de supprimer les manifestations du 10 janvier consacrées aux religions traditionnelles du Bénin pour motif que Dieu tient en Abomination de telles pratiques.

Cette requête du chantre de l’Eternel, John Migan, n’est pas du goût des dignitaires du culte ‘’Vodun’’ qui l’ont signifié par des menaces à peine voilée. En effet, Dagbo Hounon Doudédji Alomawlizo, un dépositaire du culte vodun, très remonté par ces propos du chantre de l’éternel n’a pas usé de mots doux pour laver  l’affront.

Tout en invitant le chantre à un débat contradictoire sur les chaines de télévision pour pour lui dévoiler les dessous puants de ce qu’il a appelé « les nouvelles religions d’escroqueries », Dagbo Hounon Doudédji affirme que John Migan aura les revers de son audace et qu’il n’aura point « l’opportunité dans sa vie de tenir de tels propos… ».

Nous espérons que les deux personnalités religieuses sauront prendre de la hauteur pour dissiper le malentendu pour que jamais dans notre pays la guerre meurtrière des religions n’ait cours. Cela va du respect de notre loi fondamentale qui prône la liberté de culte et de religion mais cela va surtout de la paix sociale.

 

Plus d’infos sur Benin Web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

24 COMMENTAIRES

  1. Quelle mouche a donc piqué John MIGAN ? Respectons les autres dans leur différence, c’est le minimum pour garantir une paix sociale.

  2. Dagbo Hounon doit faire preuve d’un peu de sagesse. Il devrait considérer les propos de John MIGAN comme une opinion personnelle. Dans ce cas il devrait soit garder le silence puisque le silence est d’or, soit il oppose à ces propos des arguments qui prouvent le bien fondé de cette fête. Ces menaces prouvent une fois encore que les religions endogènes (Vodouns) dans leur grande majorité sont caractérisées par la démonstration des forces du mal, les envoûtements, et autres.
    Si Dagbo Hounon a tant de force, et de puissance, qu’il aille le prouver sur le DAAGBO, Parfaite de Gbannamé qui n’a jamais cessé de les défier, au lieu de s’en prendre au menu fretin qui n’a donné que son avis, bien que celui-ci ne soit opportun.
    Les menaces de ce genre ne sont plus de ce siècle. Dans ce monde en pleine mutation où les pays africains cherchent les voies et moyens pour amorcer leur développement, nous avons mieux à faire.
    Nous voulons la paix

  3. Qui cherche trouve il ne doit plus se plaindre puisqu’il est sur de quelque avant de demander la suppression de la fete traditionnelle Il s’est comment nos ancetres arrivaient a combattre l’envahisseur malgre leurs moyens de lutte rudimentaire EVIVI Anandonkon seul

  4. Peut-on comparer l’intelligence de Dieu celle de l’homme? Cessez vos commentaires et priez Dieu pour qu’il agisse selon sa justice infaillible car nul ne connait ses pensées et nul ne peut sonder ses plans donc mon conseil : Priez!

  5. Maxime avant 90 cette journée n’a jamais existé. Alors je le MOUCHE a piqué le politique. Et merci HOUNNOU Claude. Migan ! T’inquiète le Seigneur combattra et nous garderons le silence.

  6. Putin de merde toutes mes excuses j’ai le sang trop chaud si quelqu’un connait cet ignorant abruti de religion étrangère de John Migan dite lui de déménager du Bénin s’il n’aime pas les vaudons car les vaudons sont chez eux. Nous sommes chez nous on est libre d’adorer ce qu’on veut. qu’il sache que les vaudons

  7. Nous ne devons pas confondre le peuple de Dieu à un pays. Un pays c’est l’ensemble de plusieurs religions. Mais parlons du peuple de Dieu, est un pays à part dans ce pays où nous vivons. Donc si nous parlons des enfants d’Israël qui ont quittés d’égypte pour canar tout n’est pas le peuple de Dieu. Donc, mon frère John Dieu écoute déjà tés plainte, il connaît les fondements qu’ il faut pour le pays le benin.

  8. quand on dit vodoun ,il s’agit de quelque chose de très sacré chez le béninois, et si migan reconnait avoir dire ça veut dire qu’il a confiance en quelque chose .donc pourquoi a t-il peur des propos de dagbo hounon alors ? pourquoi n’avait-il pas demandé d’annuler celle des chrétiens ou musulmans ? vous cherchez des problèmes partout en tout ça n’engage que vous.

  9. En effet , il n’y a que des malades et des déracinés qui puissent demander de supprimer un tel jour ….Mieux , lorsque vous n’êtes animé par un esprit d’incitation à l’ordre publique , vous pouvez dire une telle chose !!!….

    Jésus est venu au BÉNIN voir VODOUN , ou c’est VODOUN qui est venu voir JÉSUS au BÉNIN ?

    De tout façon , personne venant du BÉNIN ne sera jamais enterré en Israël ni à Jérusalem .

    De même il ne sera jamais changé dans la BIBLE Jésus de Nazareth roi de Juifs en Jésus du BÉNIN Roi de quelque régions ou Département que ce soit ….

    Alors , Aux accultures et incultes de méditer sur les cultures d’autrui dont ils font sienne

  10. Très chers frères et soeurs en Christ, l’heure est grave, je vous invitent à se lever comme un seul Homme pour prier et intercéder pour notre frère John MIGAN,qui est menacer par un certain VODOUNNON par des propos difficile et menaçante parce qu’il aurait proposé la suppression du 10 janvier qui est la fête du vodoun. Alors je vous invitent à la sagesse et la retenue à ne pas répond à la provocation. Nous devons se vaquer à la prière intense en tout lieu en se souvenant des promesses de Dieu dans ESAIE 54: 15-17et de ce qui s’est passé en de pareil circonstance avec nos Aînés CHADRAC MECHAC et ABED NEGO dans le livre de Daniel. Prions pour qu’ils découvrent la puissance du Dieu que nous Adorons.

  11. Monsieur Blaise Affontodji, suis d’avis avec vous. la laïcité implique qu’aucune religion n’a de primeur sur l’autre, par conséquent toutes sont égales en droit. Quelles raisons peuvent autoriser la suppression de 10 janvier au Benin ( constitutionnellement parlant)?

  12. Je ne peux que soutenir la position de Mr John Migan. Beaucoup parmi nous sont né dans ces pratiques endogènes. Le temps donnant raison, nous nous sommes rendu compte que toutes ces pratiques étaient toutes adressées à la créature au lieu du créateur qui est béni éternellement. Or il y avait plus que cela. Il fallait adorer le créateur au lieu de la créature. En principe, on devrait supprimer tout ce qui est vodoun et adorer que le Christ seul pour le bonheur de tout le monde. Les gens pratiquent le vodoun toute la vie et à leurs morts on leurs retire l’esprit du vodoun avant de les enterrer. Même certaines personnes qui sont encore dans ces pratiques reconnaissent que c’est malsain, illogique, contre nature, méchant, destructeur, borné, abominable. Mais, par peur, ils sont obligés d’y rester attendant qui va les délivrer la main levé (sans qu’ils ne soit tué). Même si Dagbo Hounon aussi trouve la délivrance de Christ aujourd’hui, il va accepter les bras ouverts. Il n’est pas plus que Paul de la bible! Je dis et j’atteste que tous les adeptes de vodoun ont tous peur de Satan sinon ils seraient déjà à Christ avant que je ne naisse. Si aujourd’hui, la fête de vodoun est abolie et que Dagbo Hounon a la Justice, la Paix et la Joie par le saint-Esprit ?!!! Il sera massivement content et il va porter l’étendard de Christ plus haut que nous tous. Il va dire:<> Prions Dieu pour la vie des adeptes de vodoun afin que Christ lui-même les visite. Et que tout se fasse dans la paix. Amen!

  13. Dagbo Hounon avec tous les vodouns réunis ne peuvent rien faire à John Migan, eux mêmes le savent bien, tous le reste des intimidations non sens pour montrer à la population que leur voundoun à de pouvoir, il faut essayer, ils vont mourir les uns après les autres. la Puissance à patient à notre Dieu.

LAISSER UN COMMENTAIRE