Passation de charges au Rotary club de Cotonou Lagune : Wilfrid Martin...

Passation de charges au Rotary club de Cotonou Lagune : Wilfrid Martin succède à Raymond Adékambi

0
PARTAGER

Le jeudi 30 juin dernier, à l’hôtel du Lac à Cotonou, s’est déroulée la cérémonie de passation de charges et de prise de fonction entre le désormais immediate past president Raymond Adékambi et le tout nouveau président Wilfrid Martin. Au cours de cette soirée marquée par un dîner convivial, le président successeur a décidé de continuer l’œuvre entamée par son prédécesseur à cette responsabilité au niveau du Rotary club.

La journée du jeudi dernier restera mémorable dans l’esprit des membres du Rotary Club de Cotonou Lagune. La soirée de passation de charges, au-delà des discours des deux présidents, a été empreinte d’activités de grande facture.

Dans son allocution, Raymond Adékambi, président sortant, en paraphrasant Ravi Ravindran, Président du Rotary International 2015-2016, a expliqué avoir vécu une expérience particulière qu’il n’est pas prêt d’oublier. L’une de ces expériences est : « ma participation à la convention de Séoul du 28 mai au 1er Juin 2016 en compagnie de PDG Salifou Bouraima, du P.E Wilfrid Martin, de PP François Corneille Kedowide et de notre nouvelle AG Marcelline AISSI. » A partir donc de cette expérience, il rappelle aussi avoir compris que le Rotary International est « une grosse machine dans laquelle les peuples africains ont besoin encore de s’affirmer » ; d’où la nécessité pour le Bénin de se faire une visibilité à travers le Rotary International.

En faisant le point des activités, il a précisé que ses actions ont tourné autour de plusieurs points dont le soutien et le renforcement de l effectif, la cooptation et l’intronisation d’au moins deux membres, l’intensification des actions humanitaires, l’amélioration de l’image publique de Rotary, et la recherche d’un siège pour le secrétariat permanent. Il n’a pas manqué de rappeler la création d’un réseau whatsapp, avec comme défi prochain de faire adhérer tous les membres du club aux nouvelles technologies et aux réseaux sociaux.

De gros efforts ont donc été faits mais le président a reconnu qu’il reste encore à faire au niveau généralement bas de la lecture de la Revue « Le Rotarien » à laquelle nous sommes abonnés, de la faible inscription des membres de notre club sur « Mon Rotary », de l’inscription des actions sur le site du club, du faible niveau des dons des membres à la Fondation. Fier d’avoir été à la hauteur de cette lourde et noble mission, qu’il craignait en début de mandat, le président Raymond Adékambi annonce avoir laissé avec le dynamisme de son équipe, en dépit des difficultés financières, 8 millions FCFA dans les caisses du club. Une prouesse donc à féliciter.

D’ores et déjà, le nouveau président annonce pouvoir suivre les pas de son prédécesseur. Il reconnaît l’effort louable d’instauration du Secrétariat permanent du club, qui selon lui, « s’est avéré un instrument utile et efficace pour assurer la mémoire et l’administration de notre club ». Au cours de son mandat, il a fait la promesse de renforcer l’amitié et la camaraderie en multipliant les occasions de retrouvailles et d’échanges ; de recruter de nouveaux membres parmi les plus jeunes, pour accroître l’effectif ; d’ accroître le taux d’assiduité lors de nos réunions en les rendant plus attrayantes ; de renforcer la coopération avec nos clubs partenaires, dont le soutien à notre club filleul ; de conduire à bout le projet « Appui à l’Association Beurre de Karité en vue de réduire la pénibilité du travail des femmes dans la collecte et le traitement des noix de karité ; de conclure les nouveaux partenariats qui sont en cours de négociation, et de conduire une forte délégation du club aux ACD à ACCRA.

« La tâche paraît immense mais elle s’annonce exaltante, et ensemble en nous donnant la main nous tiendrons le pari d’une année pleine de surprises, donc une année bien accomplie et dès lors satisfaisante. », a-t-il complété.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE