MASA 2016 : Zeynab Habib et Charlotte Dipanda accordent les violons à...

MASA 2016 : Zeynab Habib et Charlotte Dipanda accordent les violons à Abidjan

0
PARTAGER

La soirée du mardi 08 mars 2016 fut, tout à fait, réussie aux rythmes des musiques de l’Afrique, données avec fierté et plaisir, essentiellement par deux grandes dames, Zeynab Habib du Bénin et Charlotte Dipanda du Cameroun. Elles ont mis tout leur cœur à jouer, chanter, s’exprimer sur des airs, évoquant plein de souvenirs.

La première à monter sur la scène est la chanteuse béninoise Zeynab Habib. Programmée sur la liste officielle de la 9ème édition du Marché des Arts et du Spectacle Africain (MASA), elle a offert au peuple ivoirien un superbe spectacle avec à l’affiche, les percussions et danses yoruba de son pays.

Zeynab attaque son show par le bolojo, (rythme de sakété, une localité du Sud- Bénin) avec une approche originale et ludique. Elle sert à ses spectateurs une ambiance sans temps morts.

Avec ses musiciens et percussionnistes, elle a exploré l’histoire et l’essence des peuples yoruba du monde, faisant de l’identité africaine, le cœur de ce spectacle. Une bonne dose des percussions et danses yoruba du Bénin, le public ivoirien en a eue à cette soirée.

Charlotte Dipanda, pour sa part, avec sa voix suave, accompagnée des instruments lustrés de ses musiciens a fait un voyage avec le public. Elle a proposé au total quatre de ses mélodieuses créations. La foule, debout et bras tendus vers la vedette camerounaise, apprécie, chante et danse. En animatrice, la chanteuse enflamme la salle Anumambo à la deuxième chanson. Le public ne s’est fait pas prier.

Outre les deux grandes dames, plusieurs chanteuses de la nouvelle génération ont célébré la Journée Internationale de la Femme avec la direction du MASA. Parmi, celles-ci, l’orchestre féminin de la Côte d’Ivoire, Bella Mundo.

Matin Libre-Dékartcom

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE