Lutte contre l’injustice dans le secteur culturel au Bénin : Le mouvement...

Lutte contre l’injustice dans le secteur culturel au Bénin : Le mouvement ‘’Trop c’est trop’’porté sur les fonts baptismaux

0
PARTAGER

(Un appel de veille à Patrice Talon)
Un groupe  d’artistes, toute catégorie confondue, s’est réuni hier 04 mars 2016 sur l’esplanade de la place du souvenir, pour mettre sur pied le mouvement dénommé ‘’Trop c’est trop’’. Avec à sa tête l’artiste chanteur, Jolidon Lafia, ce mouvement vise à contrer désormais toute volonté s’inscrivant dans la logique de continuer par faire des frustrés et laissés pour comptes dans le rangs des artistes. Pour le protagoniste du mouvement, Jolidon Lafia, l’Etat béninois a le mérite de créer au profit des créateurs d’œuvre d’esprit un fonds de financement des projets. Mais le drame en la matière, a-t-il souligné à travers sa déclaration, est que ce fonds d’appui au projet culturel, connu sous l’appellation du Fonds d’aide à la culture ne sert malheureusement qu’à « clochardiser les artistes », à provoquer la frustration et à maintenir d’autres dans la misère. C’est à juste titre qu’il est temps de dire ‘’Trop c’est trop’’. Un cri de ras le bol subtilement adressé aux acteurs véreux qui transforment le fonds d’aide en patrimoine privé et qui en font comme bon leur semble. Au sein du mouvement on peut compter, le cinéaste Ignace Yèchénou, Marcel Padé, Bobo-D, Jah baba,  Isaac et bien d’autres.

T.G.

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE