Le Prince du Kasaï

Le Prince du Kasaï

2
PARTAGER

Sacré Papa Wemba! Il est allé au bout
Des rêves les plus fous des grands chanteurs bantous:
Se donner jusqu’à fond sans ménager sa peine,
S’adonner à son art de façon surhumaine.

Sacré Papa Wemba! Qui n’aime pas cet homme?
Il adorait la foule à qui il chantait comme
S’il connaissait chacun quand il parlait d’amour
Dans la chaleur de sa voix unique à ce jour.

Certains le jalousaient quand ils voyaient les femmes
Se jeter à ses pieds et même fondre en larme
Lors des concerts géants aux Palais des Congrès;
C’est comme s’il parlait à chacune de près.

Il n’y a pas de fête regroupant des amis
Sans que ses chansons, rythmes et mélodies,
Ne viennent égayer le cœur de l’assistance;
Wemba possédait l’art de chanter la romance.

Cet homme cultivait l’élégance des princes,
Choisissait ses habits avec des yeux de lynx;
On l’a même surnommé le Roi de la sape
Tellement il savait s’habiller comme un pape.

Mais plus que l’extérieur c’est l’intérieur qui compte;
Il ne savait qu’aimer selon ce qu’on raconte;
Soutenons sa famille par geste et par des mots,
Que notre compassion console le Congo.

Joseph Kokou Koffigoh
Poème inédit
Lomé le 4 mai 2016

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

2 COMMENTAIRES

  1. je crois papa wemba est juste la comparaison du camerounais Foé.Il ont aimé leur travail jusqu’à la mort.La leçon est simple:aimons notre travail et faisons avec amour même s’il doit nous coûter la vie. De René SAGBO à Djougou

LAISSER UN COMMENTAIRE