Le corps de Papa Wemba est arrivé en Rd Congo pour ses...

Le corps de Papa Wemba est arrivé en Rd Congo pour ses obsèques

1
PARTAGER

Au lendemain de la cérémonie d’hommage à Abidjan, le corps de Papa Wemba, décédé le 24 avril à Anoumabo (Abidjan), est arrivé jeudi, peu avant 10 heures locales, à l’aéroport de Kinshasa, la capitale de la RD Congo, où les funérailles du « rossignol » de la rumba congolaise seront organisées les 2 mai et 3 mai.

C’est aux alentours de 9 heures 35 (heure de Kinshasa) que l’avion Patrice-Emery Lumumba de la compagnie nationale Congo Airways transportant la dépouille de Papa Wemba a atterri, jeudi 28 avril, à l’aéroport international de N’Djili. Sur le tarmac, des officiels de la RD Congo sont venus accueillir le corps de leader du groupe Viva La Musica. Au premier rang : Aubin Minaku, président de l’Assemblée nationale et représentant personnel du chef de l’État, et Augustin Matata Ponyo, le chef du gouvernement congolais, ainsi que quelques-uns de ses ministres.

L’entourage de Papa Wemba va porter plainte

Les thèses complotismes qui défendent la mort par empoisonnement du chanteur Papa Wemba ont été battues en brèche par l’entourage du chanteur qui entend d’ailleurs porter plainte. La polémique autour des causes de la mort du chanteur Papa Wemba sur la scène du Festival des Musiques d’Anoumabo d’Abidjan indispose au plus haut point l’entourage de ce dernier. Sa manager qui s’est confié à France24 trouve ridicules les vidéos qui accréditent la thèse de l’empoisonnement. Selon Marie Laure Yaoné interrogée par le site des observateurs de France24, il n’y a pas de changement de micro comme le soutient un congolais qui accuse un technicien d’avoir remplacé l’instrument de travail du chanteur. A l’en croire, les techniciens ont instruction de déplacer le trépied à chaque fois qu’il n’est pas utilisé et de le ramener une quinzaine de secondes avant que le chanteur en ait besoin. Et c’est ce qui s’est passé dimanche dernier lorsqu’un technicien plateau est vu en train de débarrasser le trépied avant de le ramener quelques secondes plus tard. D’après Marie Laure Yaoné, Papa Wemba était fatigué. La star congolaise, poursuit-elle toujours avec nos confrères de France24, avait été hospitalisé à deux reprises et avait fait deux examens médicaux qui n’avaient tout de même rien révélé. Mais toujours est-il que le chanteur congolais n’était au meilleur de sa forme. Il a fait le voyage de Cote d’Ivoire pour tenir sa parole. Cela dit, la manager qui révèle qu’aussi bien la famille que l’équipe du défunt artiste refusent toute autopsie, fait savoir que des actions judiciaires seront intentées contre tous ceux qui ont participé à la réalisation de vidéos défendant la thèse de l’empoisonnement. Et d’assurer que le gouvernement ivoirien a été contacté dans ce sens.

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE