Lancement de ‘’Focus Créa’’ : L’initiative qui met les photographes professionnels sur...

Lancement de ‘’Focus Créa’’ : L’initiative qui met les photographes professionnels sur orbite

0
PARTAGER

(Urgence de prendre de nouvelles mesures face aux Ntic)
« Doit-on admettre que les nouvelles technologies de la communication facilitent ou non, ou valorise le travail des professionnels de la photographie ? »  Cette interrogation se pose aujourd’hui avec acuité et taraude plusieurs esprits surtout dans le monde des photographes professionnels. Et pour parer les éventuelles menaces qui planent à l’horizon, ‘’Horizon Culture’’ en collaboration avec l’association ‘’Africa 2005 Bénin’’ a mis sur pied une initiative, samedi 10 septembre 2016, à l’auditorium de l’institut français de Cotonou. Il s’agit de ‘’Focus créa’’. Un espace qui vise à organiser des rencontres professionnelles entre acteurs du système afin de trouver, à travers des débats sur des thèmes relatifs au secteur, des voies de sortir de l’impasse. En effet, le constat est que le métier de la photographie aujourd’hui au Bénin, face à l’avancée galopante de la nouvelle technologie de l’information, est sérieusement menacé de disparition. Et donc, son maintien est devenu, pour tous ceux qui s’adonnent au métier de la photographie, un véritable défi à relever. Ainsi, pour mieux réfléchir sur la question, ‘’Focus créa’’ est la formule trouvée. Selon les explications de ses créateurs au nombre desquels Sessi Tonoukouin, le responsable de ‘’Horizon culture’’,  l’espace apportera aux acteurs du domaine, de l’amélioration de compétence à travers des séances de renforcement de capacité, et ceci au-delà des nombreuses rencontres professionnelles qu’il compte organiser en vue de créer davantage la synergie d’action autour du métier. Pour donc lancer les hostilités, un thème évocateur a fait l’objet d’un débat lors de cette première séance de l’institut français qui a rassemblé nombre de professionnels du métier dont Didier Kpassassi, Ishola Akpo et bien d’autres. Les uns et les autres ont opiné sur «  les défis du photographe professionnel face aux effets des nouvelles technologies de la communication ». Dans l’ensemble des interventions, il est à retenir que le combat revient aussi bien aux professionnels qu’aux maisons d’édition.

Nécessité de sauvegarde…

« Entre une image créée par un professionnel et celle d’un amateur, il y a forcément une différence », mentionne l’artiste photographe Ishola Akpo. Pour ce faire, quel que soit les images que les détenteurs des appareils de la haute technologie prendront, s’ils ne sont pas professionnels du métier, il va manquer quelque chose. Alors, il y a urgence de commencer par mettre en place une banque d’images selon la vision de ‘’Focus créa’’, surtout sur les patrimoines nationaux. Ainsi, lorsque le besoin va se manifester, les demandeurs pourront facilement s’en procurer pour en faire l’usage qu’ils veulent. ‘’Focus créa’’ n’est donc pas uniquement une plateforme d’échange professionnel et de formation, elle ambitionne revitaliser le marché de la photographie béninoise.

Teddy GANDIGBE


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE