Hommage à Guillaume Coffi Adjaho : Des témoignages qui retracent le parcours...

Hommage à Guillaume Coffi Adjaho : Des témoignages qui retracent le parcours atypique de l’homme

1
PARTAGER

(Un passé lumineux de la culture béninoise)
Un riche panel a rassemblé samedi 18 juin dernier à Artisttik Africa les acteurs culturels béninois autour du passé de Guillaume Coffi Adjaho. Pour ce que celui-ci représente pour la culture béninoise, les hommes de ce secteur  ont jugé utile de rendre un hommage digne à la mémoire de l’illustre disparu. En effet, puisqu’il est passé de vie à trépas il y a dix ans, le parcours fulgurant de l’homme a été passé en revue sous le regard de l’acteur culturel Oscar Kidjo appuyé de Samson Adjaho, fils du regretté, et de Eric Tottah. Il faut retenir, selon les témoignages, que  c’est une saisissante vie d’un homme hors du commun qui a été retracée. Auréolé de trois grandes casquettes à savoir : homme de théâtre, musicien, et administratif, Guillaume Coffi Adjaho, de ses enfants en passant par ses amis et collaborateurs jusqu’à ses proches parents n’a laissé personne indifférente.  Ce colosse de la culture béninoise a passé un séjour terrestre empreint de particularité, de convivialité et d’un sens pointu de spiritualité. « Si tu parviens à bien réciter le Notre père, papa te donne cent francs. Si tu arrives à conduire la prière tu as droit à deux cent. Il nous promenait partout et vous donne l’impression qu’il vit pour vous », témoigne Samson Adjaho mettant un accent sur la disponibilité du patriarche de la culture. « Guillaume est un homme véritablement disponible », confirme conjointement l’ancien secrétaire général du ministère de la culture, Éric Tottah et Oscar Kidjo appelé sous sa couverture traditionnelle  Dah Kandjomatazogbin.

Teddy GANDIGBE             

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE