Fitheb 2016 : Le ‘’Djononhi’’ prend fin sur des notes de la...

Fitheb 2016 : Le ‘’Djononhi’’ prend fin sur des notes de la danse

0
PARTAGER

(Une satisfaction unanime autourdu déroulé)
 La première grande phase du festival international de théâtre du Bénin (Fitheb) a pris fin en apothéose le jeudi 31 mars dernier au siège de l’institution, sur l’avenue Steinmetz de Cotonou. Dénommée Fitheb ‘’Djononhi’’ cette étape du festival consistait à accueillir les variétés de spectacles de théâtre d’ici et de l’étranger. Au bilan, « je suis très content et fier que tout s’est passé comme établi dans les différentes programmations », mentionne le Directeur Erick-Hector Hounkpè devant le grand public ayant effectué le déplacement du Fitheb pour prendre part à la célébration. Empreinte d’un caractère spécial, la cérémonie a été consacrée à la danse. Du spectacle ‘’Les entrailles de l’identité’’ au groupe de danse ‘’Atchakata’’ en passant par quelques groupes de salsa, toutes les formes d’expression de corps ont été utiles pour agrémenter la fête. Même si certains acteurs du théâtre ne partagent pas le point de vue selon lequel il faut  finir un festival d’art dramatique par des spectacles de danse, d’autres trouvent que toute l’originalité de ce Fitheb 2016 repose là. « La danse est l’autre forme de performance dramatique qui dit à travers le gestuel du corps  sur des harmonies sonores, ce que le metteur en scène fait dire au comédien par le biais des paroles et actions », lance dans la foule  l’un des spectateurs visiblement satisfait du spectacle qu’il venait de suivre. Pour le Ministre, c’est une grande chance pour lui que cet événement ait lieu en son temps. A cet effet, l’autorité ministérielle n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction avant de déclarer clos les activités de ce premier volet du festival qui fait place à la deuxième phase dénommée ‘’le Ftheb Houéhi’’. Selon le Directeur de l’institution, cette phase fera du Fitheb un festival migratoire à l’intérieur du pays. Ainsi, tout sera mis en œuvre pour que cette grande occasion de célébration des arts dramatiques aille vers les populations à la base afin de réveiller à nouveau le goût et inciter les uns et les autres au retour dans les salles de spectacle.

Teddy GANDIGBE

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE