Festivités annuelles du culte Oro : la gestion apaisée de la période...

Festivités annuelles du culte Oro : la gestion apaisée de la période au cœur d’une séance à Pobè

0
PARTAGER

Le deuxième adjoint au maire de la commune de Pobè, Janvier Edoun assisté des responsables d’unité de sécurité et de maintien d’ordre de la ville, ont entretenu ce jeudi soir, les dignitaires et responsables des couvents du fétiche Oro dans la commune de Pobè sur les dispositions à prendre pour la gestion apaisée de la période des festivités annuelles dudit culte dans chacune des localités de la commune en présence des sages et responsables des confessions religieuses de la localité.
A l’entame, le deuxième adjoint au maire de la commune, Janvier Edoun et les responsables des unités de sécurité ont rappelé aux dignitaires et responsables des couvents la nécessité de tout mettre en œuvre pour une gestion apaisée de la période.
«La période des festivités du fétiche Oro n’est pas une période destinée aux actes de vandalisme ni aux cambriolages. Veuillez au respect strict des heures de fermeture et d’ouverture pour la bonne marche des festivités. Donnez aussi des consignes aux adeptes et aux différents initiés pour l’avertissement de tout étranger par des signes les jours de fermeture dans les localités»; ont -ils conseillé aux dignitaires du fétiche.
Tour à tour, dignitaires du fétiche, sages, responsables des confessions religieuses et autorités locales ont porté à la connaissance des uns et des autres les difficultés qu’ils rencontrent chaque année en période des festivités du fétiche Oro dans la commune. Dans une bonne ambiance, ils sont parvenus à retenir les dates consensuelles de fermeture du fétiche dans la commune.
Ainsi les festivités démarrent le dimanche 28 septembre prochain à partir de 16 heures devant chacune des forêts sacrées de la commune. La première fermeture est prévue pour le mardi 30 août, la 2ème et la troisième sont pour les mercredi 03 et mardi 13 septembre 2016.

ABP

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE