Festival international banlieues bleues : Sagbohan Danialou dans un géant concert à...

Festival international banlieues bleues : Sagbohan Danialou dans un géant concert à Paris ce soir

1
PARTAGER

Quelques mois après s’être produit en live en France, le légendaire Sagbohan Danialouest à nouveau accueilli à Paris. C’est dans le cadre d’un autre événement international encore plus gigantes que qui fait tourner depuis environ un mois, des dizaines d’artistes accrocs du jazz.

‘’Festival international banlieues bleues’’ à Paris, c’est l’événement d’envergure qui accueille dans la soirée de ce vendredi 15 avril 2016 le « Hagbè national ». principal artiste de la soirée à l’occasion de la clôture de ce festival, Sagbohan Danialou aura une fois encore, l’occasion d’exhiber ses talents. A travers cette plateforme qui a déjà enregistré des vedettes africaines (Togo, Cap vert, etc.) et d’Europe. Il fera briller les couleurs nationales. Avec son orchestre (dirigé par Richmir Totah, le manager de l’artiste) qui sera au complet sur scène, l’homme-orchestre fera trembler guitare sèche, batterie, percussions et d’autres instruments. Au menu, des chansons très célèbres d’un répertoire bien dense. Pour rappel, le respecté Danialou a été choisi pour prendre part à ce festival international de jazz,le soir même de sa prestation dans le cadre du festival international de musique du Bénin (Fimub) l’année dernière, où il a, comme d’habitude, séduit et impressionné Xavier Lemaître, le promoteur du « Festival international banlieues bleues » un des grands invités pour la circonstance. C’est don parmi tant d’autres, un exemple palpable des exploits du « Fimub », une biennale (organisée par Richmir Totah) qui sera à sa première vraie édition en 2017. « Je profite de l’occasion pour remercier le fonds d’aide à la culture, pour son apport dans le cadre du déplacement de la vedette pour Paris. Certes, l’aide est minime, mais les inscrits au fonds sont bien nombreux. Nous aurions souhaité en avoir plus, mais du moment où le chèque a été signé, ça veut dire que l’intention y est », nous a confié Richmir Totah, le manager, pianiste et chef d’orchestre de l’artiste. D’autres spectacles de grosses factures à  Cotonou et dans d’autres villes du Bénin attendent déjà l’homme-orchestre, après son retour au bercail.

Loth HOUSSOU

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. son talent n est plus demontrer,il fera pas pitre figure comme certains.quil nous revienne saint et sauf.Bonne prestation HAGBE

LAISSER UN COMMENTAIRE