Espace Okpara culture : La production musicale au Bénin débattue

Espace Okpara culture : La production musicale au Bénin débattue

0
PARTAGER

L’espace culturel Okpara Culture dont le responsable exécutif est Finesse Tonadji a abrité, samedi dernier, une rencontre importante sur les enjeux liés à la production musicale au Bénin. A l’occasion, le présidium a été occupé par les têtes de pont de la musique et les responsables de la chaîne musicale béninoise. Entre autres, Eric Thom’son musicien chanteur, promoteur du festival Adjra et président du Conseil d’administration du bureau béninois des droits d’auteurs. A ce titre,il faisait comprendre à l’assistance que le Bubedra fait de son mieux pour satisfaire ses usagers quoiqu’il y ait des impondérables qui brisent, à des moments donnés, la dynamique et les ambitions. Il va loin pour mentionner qu’il y a même des artistes qui ne facilitent pas la tâche au Bubedra. « Quand vous produisez votre disque sans y aposer, le timbre du Bubedra et vous vous mettez à le distribuer, vous vous comportez comme des pirates ». Et au promoteur culturel, Eric Gbèha de faire constater que le secteur tourne mal et est mal organisé. « Pour les artistes qui postent des éléments sur Youtube, c’est des milliers de vue par jour. C’est de la fortune mais on ne fait rien pour récupérer », va-t-il souligner pour indiquer un cas parmi tant d’autres. Cette rencontre modérée par Sessi Tonoukouin, le responsable de ‘’Horizon Culture’’ a été fructueuse pour les participants, parmi lesquels: Fortuné Sossa; le producteur Prospère Gogoyi alias Guru Record; Pierre Hountin Kiki; et bien d’autres.

Teddy GANDIGBE


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE