Erick Hector Hounkpè, au sujet du Fitheb‘’Houéhi’’ : « Nous voudrions rapprocher...

Erick Hector Hounkpè, au sujet du Fitheb‘’Houéhi’’ : « Nous voudrions rapprocher le Fitheb des populations béninoises »

0
PARTAGER

Après les manifestations officielles du Festival International de Théâtre du Bénin (Fitheb 2016),dont la dénomination spéciale était le ‘’Djononhi’’,déroulées dans les différentes villes comme Cotonou, Parakou, Abomey, Porto-novo et Lobogo, la direction du Fitheb installe le deuxième volet du festival, le Fitheb ‘’Houéhi’’. Il  prend en compte dès demain mercredi 25 mai plein d’autres villes du pays afin de leur permettre de vivre au même titre que les autres villes à statut particulier de bons moments à travers divers spectacles prévus à cet effet.

Matin libre : Après le ‘’Djononhi’’ place sera maintenant faite au Fitheb ‘‘Houéhi’’. Parlez-nous-en ?

Erick-Hector Hounkpè : C’est un plaisir pour moi d’avoir cette opportunité pour m’adresser à la population. Le ‘’Fitheb Houéhi’’comme son nom l’indique, est le Fitheb qui se passe uniquement au Bénin après le ‘’Fitheb Djononhi’’ au cours duquel nous avons accueilli des spectacles venus d’un peu partout du monde. Nous l’appelons en français le Fitheb migratoire et c’est en ce sens qu’il se déplacera au-delà de nos frontières.

Pourquoi le Fitheb ‘‘Houéhi ‘‘?

Le ‘’Houéhi’’ pour permettre aux villes  qui n’ont pas eu la chance  de recevoir des spectacles au cours du ‘’Djononhi’’ qui est le grand fitheb, d’en avoir.Le ‘’Houéhi’’ s’inscrit dans la logique d’une continuité, d’un prolongement du Fitheb jusqu’à la fin de l’année. Nous voudrions rapprocher le Fitheb et par là les spectacles de nos populations. Donc chaque dernier week-end de chaque mois,de mai à novembre le Fitheb se déplacera dans l’une des villes de notre pays avec des spectacles de théâtres, d’humours, de danses et des lectures spectacles dans des lycées et collèges des villes d’accueil.

Nous commençons par Natitingou déjà les 25 et 26 mai 2016 avec les activités du pré-Fitheb comme les spectacles grand public et  des lectures spectacles au collège st Augustin, au lycée des jeunes filles de Natitingou, au Ceg 1. Les 27-28, nous sommes à l’espace TV5 de Natitingou pour les activités officielles du Fitheb avec à la clé le spectacle « crime d’honneur » créé dans le cadre du Fitheb 2016.

En ce qui concerne le  programme officiel du ‘’Fitheb Houéhi’’, qu’est-ce que  les spectateurs peuvent retenir?

Pour le‘’Houéhi’’, nous avons sélectionné  06 villes. Ainsi donc, après Natitingou, nous serons à Bohicon les 24-25  juin, à Kandi les 29-30 juillet, Dassa les 26-27août, Djougou les 29-30 septembre et Lokossa du 26 au 28 octobre 2016. Plusieurs autres spectacles ferons partir de cette aventure dont prioritairement les créations Fitheb comme : Querelles de quartier, Le bal des loups cannibales et des spectacles locaux.

L’autre innovation du Fitheb est le « Fitheb des enfants »qui aura lieu le 23 décembre en prélude à la journée nationale de l’enfant. Les enfants auront droit de recevoir des cadeaux du « Père Noël Fitheb » ce jour. Dans ce cadre, des metteurs en scènes seront formés et envoyés dans des écoles primaires publiques comme privées afin de sensibiliser les enfants sur le théâtre, leur parler du Fitheb. Dès octobre, ces metteurs en scène seront sur le terrain et aurons aussi pour mission finale de préparer avec ses enfants des spectacles qui vont être présentés en cette journée du 23 décembre devant les invités, parents et amis.

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez pour cette deuxième phase du Fitheb ?

L’Etat met les moyens à disposition du Fitheb. C’est vrai qu’en ce moment on parle de relecture budgétaire, mais nous faisons confiance à l’Etat. Comme j’ai l’habitude de le dire, les difficultés ne constituent pas l’essentiel, il faut s’adapter. Moi je ne tiens pas compte des difficultés, j’avance avec ce que j’ai et je fais confiance à l’Etat et à mon Dieu.

Je vais dire à tout le monde que le ‘’Fitheb Houéhi’’ est lancé et que nous somme à Natitingou le week-end prochain. Je voudrais inviter les cadres à aller passer le week-end à Natitingou. J’invite également les amoureux de la culture et toute la population de Natitingou à faire un tour à l’espace TV5 pour vivre d’intenses moments artistiques et culturels. Venez donc vivre le Fitheb chez vous. La deuxième phase du Fitheb (le Houéhi) est donc  officiellement lancée.

Réalisé par Codjo Donatien SODEGLA(Stag.)

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE