Dix mois après l’incendie survenu à Dantokpa : Les sinistrés enfin relogés

Dix mois après l’incendie survenu à Dantokpa : Les sinistrés enfin relogés

0
PARTAGER

Dix mois après l’incendie qui a ravagé une partie du marché Dantokpa, de nouveaux bâtiments ont été construits pour abriter les sinistrés. Le génie militaire en charge de la construction de ces locaux a procédé à la remise officielle des clés à la Société de gestion des marchés autonomes. C’était le vendredi 5 août dernier dans l’enceinte du marché Dantokpa.
Le génie militaire a procédé à la remise des clés des nouvelles boutiques construites au profit des sinistrés du marché Dantokpa à la Sogema. Dix mois après l’incendie qui a ravagé une partie de ce marché, la Société de gestion des marchés autonomes a reçu les clés des nouvelles boutiques pour enfin soulager les sinistrés. A en croire Bonaventure Vigan-Medji, directeur du génie militaire en charge de la construction de ces bâtiments, le chantier n’a pas été livré après trois mois comme convenu à cause des contingences extérieures au génie militaire. Quant aux bénéficiaires, ils ont exprimé leur joie de pouvoir enfin disposer de ces nouvelles boutiques. Ils n’ont pas manqué de remercier les autorités pour leur diligence. Pour sa part, le directeur général de la Société de gestion des marchés autonomes (Sogema), Armand Gansè a invité les bénéficiaires à exercer leurs activités conformément aux lois et règlements en vigueur dans le marché. « J’exhorte les usagers à faire un bon usage de ce joyau réalisé à coût de milliards de francs Cfa. Je les invite à observer les règles d’hygiène et de sécurité qui revêtent pour moi une importance particulière. Je voudrais aussi que cette zone dite zone sinistrée serve d’exemple et de modèle dans tout le marché en matière d’hygiène et de respect de la circulation », a déclaré le Dg/Sogema. Par ailleurs, le représentant du ministre de la décentralisation, Noël Gankpé estime que pour faire du marché Dantokpa une référence, chaque acteur a un rôle à jouer. « Chacun de nous doit fournir l’effort nécessaire pour garder ces bâtiments en bon état afin qu’ils aient l’attrait nécessaire sur les usagers qui se présentent à vous », a-t-il dit aux bénéficiaires. Ainsi, très prochainement les sinistrés vont intégrer ces boutiques de l’incendie du 31 octobre 2015. Pour finir, le génie militaire les a rassurés des dispositions prises pour que l’eau et l’électricité y soient disponibles dans l’intervalle d’un mois.
Cyrille LIGAN (Coll.)

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE