Distinction au rang de meilleure école de cinéma d’Afrique: L’Isma décroche un...

Distinction au rang de meilleure école de cinéma d’Afrique: L’Isma décroche un nouveau prix prestigieux

0
PARTAGER

Le mois d’avril 2016 a été celui de la consécration de l’ISMA à l’échelle internationale. Et pour cause, le Festival International de Création Cinématographique de Guinée 2016 a consacré l’Institut Supérieur des Métiers de l’Audiovisuel (ISMA) à travers le documentaire « OKUTA, la Pierre ». En effet les pierres de Dassa-Zoumé commencent à porter des fruits. Le film « OKUTA » réalisé par le diplômé de l’ISMA, Aymar Ayéman Esse, vient d’être consacré « Meilleur documentaire » au Festival International de Création Cinématographique de Guinée 2016. Le même film a obtenu le prix du « Meilleur Décor ». Il convient de noter que le film OKUTA est le premier financé par la Fondation pour le Soutien à l’Industrie Cinématographique et Audiovisuelle (FOSICA) du Colonel Marcellin Zannou. A ce même festival de Conakry, un autre diplômé de l’ISMA, Ibrahima Bah a remporté le prix du « Meilleur Court Métrage » avec son film « VIVRE A DEUX QUAND ON EST PEINTRE » tourné à l’occasion de son film de fin d’étude de Master professionnel en réalisation. Le festival de Conakry a regroupé la France, la Belgique, la Russie, le Burkina-Faso, la Guinée, le Togo, le Cameroun, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Tchad et le Bénin. A Montréal au Canada, après huit jours de fête du 7e Art africain et créole, du 17 au 24 avril 2016 au cours de laquelle plus de 80 séances de projections provenant de 33 pays furent proposées, le populaire Festival International de Cinéma Vues d’Afrique a dévoilé ses œuvres primées. C’est à la Cinémathèque québécoise le dimanche 24 avril 2016 que la clôture a eu lieu.

A ce 32e Festival International de Cinéma Vues d’Afrique, le Bénin a encore été honoré par le désormais célèbre diplômé de l’ISMA, Aymar Ayéman Esse, toujours avec le film “OKUTA, la Pierre” qui fait retentir les échos des quarante et une (41) collines de la ville de Dassa-Zoumé jusqu’aux extrémités du monde. Ce film a obtenu « Le Prix Développement Durable» offert par l’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD), un organe subsidiaire de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Au Festival Panafricain de Films d’école de Yaoundé, le Jury a décerné le Prix de la « Meilleure Ecole de Cinéma » d’Afrique à l’ISMA pour la deuxième année consécutive. Ainsi le mois d’avril 2016 a ainsi été le mois de la consécration de l’ISMA. Ces nombreuses récompenses constituent un encouragement pour la FOSICA qui a entièrement financé le film « OKUTA » et un facteur de motivation pour les jeunes qui désirent faire carrière dans les métiers de cinéma et de l’audiovisuel, car sur le continent africain une école de référence leur donne l’opportunité de réaliser leur rêve.

Wandji A.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE