Discographie béninoise : Anice Pépé lance son nouvel album le 3 décembre...

Discographie béninoise : Anice Pépé lance son nouvel album le 3 décembre prochain

2
PARTAGER

Le roi du «zinlin alènouyôyô» met sur le marché de la discographie béninoise un nouveau chef d’oeuvre.

Anicet Houessou alias Anice Pépé, puisque c’est de lui qu’il s’agit, lance, samedi 3 décembre 2016 à Cotonou, son nouvel album.Au cours d’un point de presse, l’artiste a levé un coin de voile sur le contenu. Composé de sept titres, l’album véhicule le quotidien du Béninois. Anice Pépé a, entre autres, raconté l’histoire de la pénétration de l’Islam dans le royaume d’Abomey. Un titre est consacré à l’importance de l’existence du diable. Selon l’artiste, c’est grâce au diable que les hommes sont cadrés par des lois. «Si le diable n’existait pas, nous n’aurions jamais de policiers, de gendarmes, et même de magistrats. C’est la manifestation du diable qui amène l’homme à commettre des fautes et des erreurs pour se retrouver dans les mailles de la justice et autres. C’est grâce au diable qu’il y a d’organisation sur cette terre», a-t-il fait observer. Un autre titre sera consacré à chanter les «merveilles» de Bienvenu Zounmènou, un ancien chef village de la Vallée. Profitant de ce point de presse, Anice Pépé s’est prononcé sur la supposée crise née au sujet du tissu de Wémèxwé édition 2017. «Je suis un artiste qui n’a pas la langue de bois. Je demande au peuple Wémè et au peuple béninois tout entier ainsi que la diaspora de ne pas soutenir la voyoucratie...Je demande donc à la population de se tenir tranquille et de savoir qu’il y a un et un seul tissu Wémèxwé qui sort toujours dans le mois de décembre.

Ils pensent créer la zizanie alors que le peuple Wémè n’est pas dupe», s’est indigné l’artiste.

aCotonou

Commentaires

commentaires

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE