Depuis 7 ans qu’il s’investit dans le secteur culturel béninois : Laboratorio...

Depuis 7 ans qu’il s’investit dans le secteur culturel béninois : Laboratorio présente un bilan reluisant et se réengage

0
PARTAGER

(Plein de manifestations pour la saison culturelle 2016-2017)
C’était juste un répit de mis au point pour se relancer de plus belle. L’association ‘’Laboratorio art contemporain’’ est toujours présente au Bénin et redémarre bientôt ses activités en force. Silvana Moï Virchaux, la responsable de la structure,en complicité avec sa collaboratrice directe, Noudéhou Noëllie Houngnihin, l’a annoncé hier mercredi 21 septembre 2016 à la faveur d’une rencontre avec la presse à leur siège.

Pendant sept années successives l’équipe de l’association ‘’Laboratorio art contemporain’’ a impacté le monde culturel béninois à travers d’importants projets de développement culturels. Entre autres, on peut citer la biennale regard Bénin, des programmes de renforcement de capacité des acteurs culturels, des coopératives culturelles communautaires et bien d’autres. « C’est vrai que depuis 2014 où on a déployé de grosses plateformes de coopération interculturelles, vous  n’avez  plus  été  réellement  associé aux activités de Laboratorio », mentionne la directrice exécutive de la structure, Noëllie Houngnihin pour indiquer qu’entre-temps l’eau a coulé sous le pont et que Laboratorio a poursuivi en sourdine ses travaux pour la redynamisation de son système. Aujourd’hui, Silvana Moï Virchaux, la présidente de la structure, après deux ans d’absence est de retour au Bénin et à  présent tout va se  relancer pour le rayonnement de l’univers culturel béninois. À en croire les explications, son absence est liée à des rencontres interculturelles organisées sous d’autres cieux à travers le monde. Alors, pour réussir sa rentrée artistique et culturelle, la structure ‘’Laboratorio art contemporain’’ a jugé utile une reprise de contact entre elle et les porteurs de projet ainsi que les acteurs culturels qu’elle a accompagnés entre-temps. A ce sujet, une tournée nationale a été initiée pour repêcher ces derniers afin de remettre la pendule à l’heure pour un suivi-évaluation efficace.

Dans sa nouvelle dynamique…

Un engagement ferme et un riche programme culturel pointe à l’horizon. Pour le compte de la saison artistique et culturelle 2016-2017 de la structure, plein d’activités intéressantes dans le domaine de la musique, du cinéma, de la littérature, de la danse, des arts plastiques et autres. Déjà, d’ici peu, l’inauguration du siège de Laboratorio en Haïti est annoncée. Mais avant, la structure compte s’occuper, en octobre prochain, de l’accompagnement  de l’artiste photographe béninois Ishola Akpo pour ses travaux contemporains sur la biennale de la photographie au Nigéria. L’organisme en profitera pour renouer contact avec ses partenaires du grand voisin. Toujours pour le compte de cette année, un focus dénommé ‘’troisième voix’’ sera organisé par l’association pour revisiter l’histoire de l’esclavage. En janvier 2017, annonce la présidente Silvana Moï Virchaux, il y aura des rencontres avec des dignitaires Vodoun notamment le Haïtien  Erol Josué. Il est invité à prendre part aux festivités du 10 janvier en terre béninoise précisément à Ouidah chez Daagbo Hounon. Bref, plein d’activités sont dressées pour animer le monde culturel béninois courant 2016-2017.

Teddy GANDIGBE


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE