Dénouement des situations conflictuelles de cogestion dans la Pendjari : Un atelier...

Dénouement des situations conflictuelles de cogestion dans la Pendjari : Un atelier s’est penché sur la question à Parakou

0
PARTAGER

Trouver un terrain d’entente pour le dénouement des situations conflictuelles qui naissent dans la cogestion du parc de la Pendjari et aboutir à la rédaction d’un mémorandum. Tel est l’objectif visé par l’atelier de 48 heures initié par le ministère chargé des ressources forestières et placé sous la supervision du médiateur de la République. Il a réuni toutes les structures qui interviennent dans la cogestion du parc de la Pendjari.

La rencontre, organisée par le Centre national de gestion des réserves de faune (CENAGREF) avec l’appui des Partenaires techniques et financiers (PTF) a permis l’élaboration d’un mémorandum d’entente. Il vise à définir entre les différentes parties en présence, les bases de leur volonté commune de promouvoir la cogestion du parc à divers niveaux, les principes de subsidiarité et de proximité, ainsi que les conditions favorables à la conservation de la biodiversité et au développement local. Ce mémorandum est la déclinaison de la compréhension des parties et leurs intentions d’établir une nouvelle dynamique de cogestion du parc national de Pendjari avec le CENAGREF. La revue du cadre de mise en oeuvre de la cogestion du parc national de Pendjari avec la définition des rôles et responsabilités des parties, en conformité avec le cadre juridique en vigueur au Bénin, relativement à la gestion durable des réserves de faune et à la décentralisation territoriale, l’actualisation conséquente de l’organisation et du fonctionnement de la cogestion en respectant les principes de subsidiarité, d’équité, de contre-pouvoir et de bonne gouvernance, l’information et la communication à l’endroit des populations riveraines en vue de leur adhésion à la nouvelle dynamique retenue. Telles sont les actions prioritaires qui ont été identifiées par les participants pour une cogestion inclusive du parc de la Pendjari.

Le Médiateur de la République, Joseph Gnonlonfoun, le préfet des Départements de l’Atacora/ Donga, Gervais N’Dah Sékou, l’émissaire du ministre chargé des ressources forestières, Joël Avikpo et le représentant de la directrice du CENAGREF, Claude Ferdinand Kidjo, se sont réjouis tous du bon déroulement de l’atelier ayant abouti à l’élaboration du mémorandum d’entente qui doit permettre selon eux d’aplanir les divergences au sein des AVIGREF et donner un nouveau départ pour la cogestion de la réserve de la biosphère.

Il est à signaler que les parties en présence se sont engagées à s’investir pour la préservation des réserves et à collaborer activement pour combattre tous actes de l’empiètement agricole, de pâturage, du braconnage et de la coupe illicite de bois, à lutter contre l’impunité à tous les niveaux.

M.C. (B.R: B.-A.)

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE