Culture : Après 20 ans d’absence, le groupe Kassav annonce un concert...

Culture : Après 20 ans d’absence, le groupe Kassav annonce un concert live en décembre 2016

0
PARTAGER

Ils reviennent en exclusivité en territoire camerounais, 20 ans après avec le concept «Cœur de Créole».
Le groupe Kassav arrive au Cameroun le 16 décembre prochain. Pendant son séjour de 7 jours, le groupe de zouk par excellence donnera un cocktail détonnant et pensant. Ce sera le 20 décembre 2016 à Douala et le 22 à Yaoundé, indique Le Quotidien de l’Économie du vendredi 12 août 2016.

Après 20 ans d’absence en terre camerounaise, les Kassav veulent recoller les morceaux en offrant aux Camerounais les sonorités musicales caribéennes à succès. Sous le label Sa’Ali Africa, spécialisé dans l’organisation des évènements culturels, les inséparables organisent ces deux concerts de musique Zouk créole dans la volonté de réécrire l’histoire d’amour du Cameroun avec le groupe Kassav. Pour les organisateurs, c’est «un retour aux sources, parce que restés nostalgique de cette terre hospitalière depuis 1996», souligne le journal.

Encore plus de nostalgie parce qu’à ses débuts, ce groupe associe dans ses zouk le makossa, rythme musical des côtes camerounaises, pour prendre les scènes et gagner le cœur mélodique des fans. Surtout qu’à une époque, les Kassav ont eu comme guitariste, le seul africain d’ailleurs du groupe, Jacques Douglas Mbida.

Outre les deux spectacles show du «Zouk Créole», le public partagera avec les artistes le sujet d’actualité de la lutte contre le cancer qui fait des ravages en Afrique et dans le monde en général. Cette campagne sera faite de manière encadrée sous le thème «donnez une chance à la vie, faire reculer le cancer». Il s’agira donc pour le groupe de mettre à profit sa réussite et son aura à côté des efforts en matière de lutte contre les souffrances et le cancer. Plusieurs articulations sont à cet effet prévues en marge desdits spectacles. Notamment, la visite d’un orphelinat, de la fondation Chantal Biya et des Synergies africaines.

Lore E. SOUHE

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE