Congrès mondial du ‘’Cioff’’ 2016 : Le Bénin annoncé à des festivals...

Congrès mondial du ‘’Cioff’’ 2016 : Le Bénin annoncé à des festivals folkloriques dans 20 villes italiennes

0
PARTAGER

Le ministre de la culture, Ange N’koué vient de faire un saut qualitatif. En dehors des reformes qu’il a entreprises dans le domaine du tourisme et de la culture pour viabiliser le secteur, il vient de faire décrocher pour le Bénin, à travers le directeur du Ballet National, Marcel Zounon,  la vente de la « destination Bénin » pour une période d’un mois en Italie. Le Bénin prendra part au festival de folklore et d’art traditionnel dans une vingtaine de villes italiennes.

«  Le ballet national décroche la participation d’un mois de festivals dans 20 villes italiennes », a annoncé le directeur de l’ensemble artistique national Marcel Zounon, de retour au bercail hier, dimanche 23 octobre 2016, après plusieurs semaines de séjour en Europe. C’est entre autres, l’une des retombées du leadership et de la diplomatie de l’actuel Ministre du tourisme et de la culture, Ange N’koué. Fort d’une vision prospective, il a recommandé ce collaborateur expérimenté du domaine, afin d’aller concrétiser cette historique opportunité, grâce à sa participation au congrès mondial du « Conseil international des organisations de festivals de folklores et d’arts traditionnels (Cioff)», déroulé du 03 au 13 octobre 2016, en Italie. Au-delà de son statut de directeur de l’Ensemble artistique national du Bénin, Marcel Zounon a participé à cette rencontre de grandes figures de la culture en tant que le « seul représentant » du continent africain au Conseil d’administration de cette organisation mondiale.

Opportunités et acquis

« Cette organisation est en relation d’association avec l’Unesco, ce qui lui permet de valoriser le patrimoine culturel immatériel du monde et de contribuer aux échanges entre les différents acteurs culturels qu’ils accueillent dans plus de 370 festivals dans le monde et de concourir à la culture de la paix », a-t-il fait savoir.

En dehors des 30 jours de la prochaine participation du Bénin aux festivals folkloriques en Italie, l’autre acquis dont le Bénin pourra se réjouir, c’est l’opportunité offerte pour permettre l’exposition grandeur nature des œuvres artisanales made in Bénin dans les 20 villes. De quoi donc espérer une expansion des relations des festivaliers béninois à ce rendez-vous inédit de la vente de la « destination Bénin » à travers la culture, l’artisanat et les potentialités touristiques.

« Le Ministre de la culture a souhaité que le nombre de participants qui doivent représenter le Bénin puissent valoriser les différents départements du pays. Je pense que les gens ont accepté 30 personnes, et il mettra à la disposition de la délégation béninoise, les moyens adéquats pour aller rehausser notre drapeau », a laissé entendre le directeur Marcel Zounon.

Après avoir rappelé les contraintes de diverses natures auxquelles il a fait face pendant son séjour, le directeur de l’Ensemble artistique national exhorte les dirigeants à continuer à appuyer le secteur culturel qui constitue un véritable vivier de développement. « C’est un secteur déterminant et pourvoyeur d’emplois surtout celui des jeunes. Et quand on y met les moyens, cela permettra de renchérir le produit intérieur brut (Pib) ». Ce qui rehaussera sans doute, le Bénin dans les échanges internationaux.

Loth HOUSSOU


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE