Concours panafricain de beauté ‘’Miss Naïades’’ : Cotonou accueille bientôt la 13ème...

Concours panafricain de beauté ‘’Miss Naïades’’ : Cotonou accueille bientôt la 13ème Edition de l’événement

0
PARTAGER

La 13ème édition du concours panafricain de beauté, dénommé "Miss Naïades" se tiendra le 12 novembre prochain au palais des congrès de Cotonou. Destiné aux premières et deuxièmes dauphines des concours Miss organisés dans les pays africains, ‘’Miss Naïades’’ va enregistrer, pour le compte de cette édition-ci, la participation de 25 pays du continent.

Le Bénin, le Togo, le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Mali, le Nigéria, le Cogo Brazzaville, la Guinée Conakry, le Sénégal, le Rwanda, le Tchad, le Kenya, le Burundi, la Guinée Equatoriale, la Gambie, le Cameroun, le Gabon, le Niger, le Centrafrique, la RDC, la Tanzanie, l’Afrique du Sud, et l’Ouganda seront dignement représentés à  l’édition 2016 de ‘’Miss Naïades’’. Ce concours panafricain de beauté, vise non seulement à développer les échanges culturels entre les peuples africains, à promouvoir la culture africaine, à favoriser l'intégration africaine à travers la beauté noire d’Afrique, mais également à valoriser la beauté africaine dans le but d'un développement équilibré et harmonieux. Pour le promoteur culturel Eustache Auguste Mékinda, ce concours panafricain de beauté permettra également d'offrir à des jeunes filles les outils pour une ascension rapide en vue d'une contribution efficace au développement culturel, social et économique de leur pays. C’est ainsi que selon le promoteur, l'idée de l'organisation de ce concours est partie du fait que les critères de choix aux élections Miss sont complexes et les écarts de points entre Miss et Dauphines sont, la plupart du temps négligeables. L'initiation, depuis 2003, de ce concours de beauté d'un genre nouveau regroupant sur une même scène, les dauphines issues des concours Miss de plusieurs pays africains, permet donc d'offrir une seconde chance à ces belles, jeunes et courageuses candidates malheureuses qui souhaitent, tout autant que la Miss élue, contribuer au développement culturel économique et social de leur pays. Naïades, définies par la mythologie gréco-romaine, comme des divinités des eaux, des bois et des montagnes possédant des dons pour la musique, la danse, et la grâce sociale, le titre de NAÏADES a été choisi pour désigner ces jeunes demoiselles.

Kamar ADJIBADE


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE