Accueil Culture

Brice HONDI ou le Messie de l’artisanat béninois ?

0
PARTAGER

Abandonné, délaissé, oublié par les programmes gouvernementaux. C’est du moins ce qu’on peut retenir au jour d’aujourd’hui de l’Artisanat Béninois, enfant malade de la République. Pourtant, il est démontré que ce secteur est l'un des piliers centraux de notre économie, pourvoyeur d'emplois,  vecteur essentiel d'insertion des jeunes. Il nourrit de nombreuses familles. Le jeune Béninois, Brice Hondi a compris très tôt que ce secteur mieux que l’or blanc nécessite une réorganisation profonde. Dès lors, Il n’a cessé de multiplier les actions pour la valorisation de l’artisan. De la création de la « Plateforme de Communication du Réseau National des Artisans du Bénin », à l’instauration de la « Nuit des Artisans » en passant par les différentes formations au profit des acteurs de ce secteur, le Pdg du Groupe Adeco car c’est de lui qu’il s’agit redonne espoir aux hommes et femmes de métiers qui se retrouvent parfaitement à travers ces initiatives. Le dernier fait en date, c’est la représentation du Bénin à la 3ème édition de la « Nuit des Femmes Entreprenantes et Dynamiques » qui s’est tenue à Abidjan le Samedi 08 Juillet 2017. La délégation béninoise composée de vaillantes femmes qu’il a eue l’honneur de conduire a été honorée à travers deux valeureuses artisanes Marguerite Gnotodéra, Coiffeuse Conseillère Communale à Natitingou et Honnou Diane, Styliste résidente à Cotonou. Cette initiative qui a été placée sous le Parrainage de la Première Dame de Côte d’Ivoire a connu la participation des crèmes du monde de l’artisanat. Grace aux efforts du Groupe Adéco et de son Pdg, le secteur  de l’artisanat a donc de beaux jours devant lui. Là où les ainés ont échoué, le jeune Brice Hondi fait des prouesses.  Pierre Corneille a bien  raison de conclure qu’ «Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années».


Source : Matin Libre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here