Animation du monde musical au Bénin : ‘’Les Frères Guèdèhounguè’’, un répit...

Animation du monde musical au Bénin : ‘’Les Frères Guèdèhounguè’’, un répit ou le déclin ?

0
PARTAGER

(Comme eux, d’autres grandes voix se font rares)
Le groupe artistique constitué des frères consanguins et descendants du haut dignitaire Guèdèhounguè, aurait-il momentanément arrêté son aventure dans le showbiz ? C’est du moins, la curieuse question que le mélomane lambda se pose actuellement, au regard du constat qui a déjà interpellé la conscience de bon nombre de béninois. En vérité, depuis plus d’un (01) an, ‘’les Frères Guèdèhounguè’’ sont devenus quasiment absents sur l’échiquier artistique. Alors qu’ils sont incontestablement reconnus comme étant l’un des groupes d’artistes les plus respectés et adoptés par les amoureux de la musique, on se demande ce qui a pu bien se passer pour bloquer leur émergence, pendant qu’ils sont en passe de réussir une brillante carrière? Panne d’inspiration ? Mort anticipée à cause d’éventuelles mésententes entre les membres du groupe ou avec les diffuseurs? Autant de questions qui restent encore sans réponse, car au-delà de l’absence du groupe sur les scènes artistiques depuis bien longtemps, les chansons et clips des ‘’Frères Guèdèhounguè’’ sont de plus en plus inexistants dans les programmes des médias. Il faut déjà remarquer qu’ils ne sont plus joués sur presque aucune chaîne de télévision. Et cela donne à pousser la curiosité. On risque même de parler d’un embargo général. « Ça fait très longtemps que moi, je n’ai plus jamais suivi un clip des Frères Guèdèhounguè. Même sur les chaînes radio, on ne les sens plus », a affirmé Charly Olakéyo, un des fans du groupe, lors de nos enquêtes, à Cotonou. « Je me suis posé la question plusieurs fois, mais je demeure sans satisfaction. Même, pendant cette longue période de la campagne électorale, on n’a senti qu’une timide apparition des Frères Guèdèhounguè», renchérit Moutiou Gandonou, un autre féru des belles mélodies du groupe. Lorsqu’on se souvient que ce groupe a, en 2013, lancé son tout dernier album, œuvre qui a connu la participation des baobabs de la musique à savoir Sagbohan Danialou et King Mensah, ce serait bien une honte de tout le monde du showbiz, de voir cet ensemble de valeurs artistiques du Bénin s’estomper. La fierté du peuple béninois en dépend.

Au même titre…

Joka, Bobo D, Kirikanta, et bien d’autres artistes brillent actuellement par leur absence sur les plateformes de diffusion et l’échiquier musical béninois en général. Alors qu’ils ont été adoptés par les mélomanes qui, depuis un certain temps,souffrent de leur silence qui peine à rompre. C’est vrai que les situations de vie obligent l’homme à aller chercher sur d’autres fronts. Néanmoins, la présence à travers les médias convaincrait au moins plus d’un de ce que ces artistes engagés n’ont pas baissé l’échine.

Loth HOUSSOU

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE