7è édition du festival-concours « Ségan » : Les premières sélections prévues...

7è édition du festival-concours « Ségan » : Les premières sélections prévues à Parakou le 17 décembre 2016

0
PARTAGER

La 7è édition du Festival national des danses traditionnelles du Bénin« Ségan »,  s’annonce à grand pas. Prévues pour se tenir du 27 au 30 juillet 2017 à Bohicon, les phases de sélection auront lieu le 17 décembre 2016 à Parakou puis le  15 avril 2017 à Cotonou.

Il sera encore au rendez-vous, pour la 7è fois de son histoire, pour égailler des milliers de Béninois du nord et du sud, au nom de la fierté de l’identité culturelle nationale. « Ségan », comme l’indique sa signification, est un festival-concours de promotion et de valorisation des rythmes et danses endogènes, largement sous exploitées et submergées par les danses modernes. C’est d’ailleurs pourquoi, Prosper Bohoun, l’initiateur et promoteur dudit festival, au regard des retombées estimables de ce défi, affiche une détermination pour donner une lueur aux danses endogènes du Bénin.Avant la phase nationale du festival prévue du 27 au 30 juillet 2017 à Bohicon, il y aura les différentes phases départementales. La première, le 17 décembre 2016 à Parakou pour abriter les sélections des départements de l’Atacora, de la Donga, du Borgou, de l’Alibori, du Zou et des Collines. Quant à la 2è phase de sélection prévue à Cotonou le 15 avril 2016, elle concerne les départements de l’Atlantique, du Littoral, de l’Ouémé, du Plateau, du Mono et du Couffo. A en croire le promoteur, une touche particulière est apportée au festival. Il s’agit du ‘’Village Ségan’’, un espace aménagé à Bohicon, la ville qui accueille la phase finale du festival du 27 au 30 juillet 2017. « C’est un rendez-vous d’acteurs, animateurs culturels artistes, groupes de danseurs, humoristes et autres qui animeront le village en vue de célébrer nos valeurs culturelles », annonce-t-il.

Les hostilités sont ainsi lancées. Jeunes pétris de talents et accrocs des danses de chez nous, chorégraphes et autres, le défi est lancé. A vos marques,…

Loth HOUSSOU


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE