5ème anniversaire des ‘’Soirées Afterwork » : belle ambiance autour de Virginie...

5ème anniversaire des ‘’Soirées Afterwork » : belle ambiance autour de Virginie de Baglion

0
PARTAGER

Dans le cadre du 5ème anniversaire des ‘’Soirées Afterwork » organisées par l’agence de communication et d’événementiel Dôma Organisations, un nombre impressionnant d’invités et habitués de ces moments de détente a répondu à l’appel de Virginie de Baglion. Le lounge bar « Le Mix », qui a accueilli l’événement à Cotonou dans la soirée du vendredi 15 juillet 2016, a connu une ambiance des grands jours.

Le lounge bar « Le Mix », sis à Jéricho en plein cœur de la ville de Cotonou, était devenu trop exigu pour contenir le flot d’aficionados des soirées « Blanc et Bulles » qu’organise l’agence Dôma Organisations, spécialisée dans la communication et l’événementiel. Une soirée qui célébrait le 5ème anniversaire de ces rendez-vous festifs que se donnent les « Afterworkers » chaque premier jeudi du mois. Bien qu’il paraisse novateur chez nous au Bénin, le concept des ‘’Soirées AfterWork », démarré le 5 juillet 2011, a connu en un temps record une notoriété qui témoigne de la qualité qui entoure son organisation.

Une soirée pour déstresser et se réjouir

A en croire Virginie de Baglion, directrice générale de l’agence Dôma Organisations, « cela fait déjà cinq ans que nous tenons les « Soirées AfterWork », qui sont inspirées d’un modèle américain qui permet aux gens de se retrouver après le travail pour déstresser et changer un peu d’air ». Ainsi, au moyen de ces soirées uniques, les travailleurs de tous ordres saisissent l’opportunité qui leur est offerte pour se livrer à bien à de « plaisirs » que ne leur permet pas le monde du travail fait de stress, de fatigue et d’anxiété.

Comme aime à le dire Virginie de Baglion, « Il y a une vie après le travail qu’il faut savoir ménager ». « Avant, confie-t-elle, les relations humaines étaient beaucoup plus simples : la famille, les rencontres ; les gens se mariaient très jeunes. Aujourd’hui, les gens se marient tard. Car on est d’abord préoccupé à faire de grandes études, après on cherche du travail, et puis dès qu’on l’a obtenu, on s’y consacre pleinement et on n’a plus le temps. Ce qui, au finish, complique les relations humaines. Les gens ne viennent plus facilement les uns vers les autres ». En clair, les « Soirées Afterwork » ambitionnent de créer une plateforme de rencontres permettant aux travailleurs » de briser cette frontière naturelle qui se pose, et de venir ainsi rencontrer d’autres personnes pour échanger, discuter’’.

Mieux, poursuit la directrice générale de Dôma Organisations, « il s’agit également d’un creuset pour faire des affaires, car les gens viennent de différents secteurs d’activités et ces rencontres leur offrent l’occasion d’échanger et de pouvoir envisager des business en commun. »

Un menu alléchant pour le plaisir des « Afterworkers »

Au menu de cette spéciale soirée d’anniversaire, les « Afterworkers », tout de blanc vêtus, ont eu droit à plusieurs tableaux. Des tours de magie avec Jean-Claude, en passant par l’humour avec Gérard l’Ivoirien, sans oublier les pauses de »dance floor » et autres jeux tombola ayant permis aux nombreux « Afterworkers »participant de repartir avec des lots intéressants offerts par les partenaires, les petits plats étaient mis dans les grands pour offrir une soirée exquise. Le clou de cette soirée inoubliable et qui s’est prolongée jusqu’à l’aube est sans doute la coupure du géant gâteau d’anniversaire qui a rassemblé, autour de Virginie de Baglion, toute l’équipe d’organisation ainsi que plusieurs amis et invités.

Cir-Raoul HOUNGBEDJI

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE