11e édition du Concours national d’arts scolaires : Faire de l’art et...

11e édition du Concours national d’arts scolaires : Faire de l’art et de la culture des pôles de développement du Bénin

0
PARTAGER

L’espace artistique et touristique Adjadi d’Adjarra Dévoukanmey dans la commune de Ouidah a abrité le samedi 25 juin dernier le lancement officiel des activités de la 11e édition du Concours national d’arts scolaires (CONAASCO). Cette cérémonie, qui s’est déroulée au cœur des démonstrations culturelles a connu la présence des cadres du ministère du Tourisme et de la Culture, du directeur du Centre culturel chinois, des élus locaux et des acteurs du monde culturel.

Des sages, des femmes, des hommes, des jeunes, des enfants autochtones d’Adjarra Dévoukanmey, dans la commune de Ouidah, et des milieux environnants dans leurs tenues traditionnelles ; et différentes délégations de personnalités venus des quatre coins du Bénin, ont découvert dans le splendide cadre du lancement du Concours national d’arts scolaires (CONAASCO): l’espace artistique et touristique Adjadi. Ce centre où se dérouleront désormais toutes les activités du concours est le résultat d’un brassage d’œuvres artistiques, à l’architecture particulière qui oblige les regards dès l’entrée du centre et dont l’arrière plan de l’estrade tombe sur là où se dresse le lac Toho. Une estrade sur laquelle ont défilé une série de rythmes d’orchestres, acrobates et poètes.

Pour le concours d’art scolaire, il rassemble deux catégories d’apprenants. Les élèves du second cycle et les étudiants de 18 ans à 28 ans qui ont des aptitudes artistiques en peinture, en sculpture et en écriture illustrées.
La directrice nationale du concours Judith-Bernice Adivignon indique que le thème du concours cette année est : «La célébration culturelle du centenaire de Kaba» avant de rappeler les principes du concours.
En effet, lancé dans tous les établissements publics et privés, une première sélection des candidats de ce concours est faite dans les écoles au plan départemental puis sur toute l’étendue du territoire national. Ainsi seuls les trois meilleurs candidats retenus dans chacune des trois disciplines se retrouvent en résidence d'écriture pour la réalisation des œuvres comptant pour la finale. Les trois premiers candidats retenus par le jury reçoivent chacune une bourse de 5 000 000FCFA de voyage en Chine.

L'engagement

Approuvant les propos de la directrice nationale du concours, le directeur du Centre culturel chinois Baï Guangming, a une fois encore renouvelé l'engagement de son pays, à l’endroit des promoteurs de ce projet, qui vient valoriser la culture béninoise et contribuer à son développement.
Par ailleurs, « la Chine continuera à octroyer des bourses aux meilleurs lauréats afin qu’ils puissent découvrir la culture chinoise et renforcer leur connaissance», a- t-il ajouté avant de faire un don de 300 000 FCFA à la directrice du centre artistique et touristique Adjadi.
Comme prévu, de la 10e édition du CONAASCO qui avait réuni rien que les anciens lauréats pour une compétition entre eux, a parmi à Lucien Klo le premier des anciens lauréats de recevoir les clés d’une voiture Nissan. Prix de l’édition passée.
En entendant que les apprenants qui souhaitent postuler pour cette 11e édition ne passent chercher les modalités de participation à partir de ce lundi 27 juin, la cérémonie s’est poursuivie en compagnie des artistes qui ont enchanté l’assistance. ?

Charnok GBAGUIDI (stagiaire)

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE